Pour transformer vos esquisses en images vectorielles (avec des robots !)

Par Karl Rosencrants, Contributeur de Bigstock

Pour créer des illustrations, les résultats du brainstorming prennent souvent la forme d’esquisses avec papier et crayon. Ces esquisses peuvent être parfois difficiles à transformer en images vectorielles. Je souhaite vous présenter ici deux solutions pour y parvenir.

Première étape : Dessiner

La première étape consiste donc naturellement à tailler votre crayon et à dessiner ! Laissez filer vos idées, couvrez toute la page. Peu importe si la perfection n’est pas encore au rendez-vous. Leur définition sera largement améliorée dans Illustrator.

Robots

Deuxième étape : Numériser

La deuxième étape nous permet de numériser les pages et vos précieuses esquisses. Un scanner réglé sur une résolution minimale de 400 dpi donnera une définition optimale aux traits les plus fins.

robot

Pendant cette étape, vous pouvez ajuster les Niveaux. Augmentez les Ombres et les Lumières. L’objectif est de blanchir le papier et d’obscurcir les traits au maximum, pour faciliter la conversion numérique. N’oubliez pas d’effacer toutes les lignes que vous ne voulez pas conserver dans l’image finale.

Astuce : Maintenez la touche Alt ou Option, cliquez sur la glissière Lumières. L’aperçu dans le cadre Niveaux sera actualisé, affichant en noir tous les pixels qui ne sont pas totalement blancs. Lorsque vous déplacez la glissière Lumières vers le centre, la zone de l’aperçu affiche en blanc tous les pixels qui deviennent totalement blancs. La glissière Ombres fonctionne de la même façon. Vous serez ainsi certain que votre papier est 100% blanc, ce qui est très utile, comme vous le verrez plus tard.

robot
robot

Sélectionnez la totalité du cadre, puis appuyez sur Ctrl+C ou Cmd+C pour copier l’esquisse dans le presse-papiers. Allez dans Illustrator et collez l’esquisse dans le plan de travail.

Dans Illustrator, nous explorerons deux méthodes pour créer des images vectorielles à partir de vos esquisses. Une méthode est automatique. L’autre est manuelle. Sélectionnez l’image que vous venez de coller. Un bouton Vectorisation dynamique est alors affiché dans la barre Propriétés en haut de l’écran.

robot

La commande Vectorisation dynamique convertit automatiquement une image numérisée en image vectorielle. L’ajustement des niveaux réalisé pendant l’étape précédente joue un rôle essentiel dans la réussite de la conversion. Plus le contraste blanc-noir est élevé, meilleure sera la conversion automatique.

Cliquez sur Vectorisation dynamique pour lancer la conversion de l’image numérisée. L’image vectorielle obtenue est affichée dans un aperçu. Si la conversion ne donne pas les résultats que vous espériez, cliquez sur l’icône Options de vectorisation.

robots

Cette boîte de dialogue vous permet d’ajuster les paramètres de la conversion et donc de modifier les résultats selon vos préférences. Cette étape est très subjective. Expérimentez avec les glissières et les paramètres jusqu’à ce que l’image vous donne satisfaction.

Astuce : Le Mode de conversion permet de choisir une image convertie en Noir & Blanc, Couleur, Échelle de gris. Le paramètre Seuil vous aide à noircir et épaissir les lignes, lorsque vous utilisez le mode de conversion Noir & Blanc. Les paramètres Ajustement du tracé, Zone minimale et Angle arrondi permettent de lisser les lignes vectorielles obtenues.

robots

Cliquez sur Tracer dans la boîte de dialogue pour afficher deux options dans la barre Propriétés en haut de l’écran : Décomposer ou Vectorisation dynamique.

[themoneytizer id= »9689-2″]Choisissez Décomposer pour convertir l’aperçu en formes vectorielles. Ces formes vectorielles peuvent être modifiées librement, comme toute image vectorielle.

Vous pouvez modifier la couleur du fond et du contour, ajuster les points d’ancrage, déplacer les contours, etc. N’oubliez pas que le fond blanc a aussi été converti en forme.

Si vous n’en avez pas besoin, vous pouvez le supprimer.

robot

Si vous avez choisi Vectorisation dynamique (au lieu de Décomposer), l’image numérisée sera convertie en un groupe vectoriel spécial appelé Groupe Vectorisation dynamique. Toutes les formes vectorielles peuvent être modifiées indépendamment les unes des autres, comme après avoir utilisé l’autre méthode. À la différence principale que vous pouvez colorer l’image avec l’outil Pot de peinture dynamique. Cet outil est à la fois plus facile et rapide pour ajouter de la couleur dans une image.

robot

Activez l’outil Pot de peinture dynamique, sélectionnez une couleur, puis cliquez sur la zone de l’image pour y déposer la couleur choisie. Le Pot de peinture dynamique remplit automatiquement chaque zone vectorielle fermée. La zone active qui sera peinte est indiquée en rouge, pour confirmer la destination de la couleur.

http://static.squarespace.com/static/5176fdb5e4b083b631f31303/51783e16e4b0c91d3145d24f/51783e2ce4b0c91d3145dccf/1307370601000/12.jpg?format=original
http://static.squarespace.com/static/5176fdb5e4b083b631f31303/51783e16e4b0c91d3145d24f/51783e2ce4b0c91d3145dcd2/1307370673000/13.jpg?format=original

Cependant, la qualité artistique de l’image peut être perdue si tous les espaces entre les lignes étaient fermés. En outre, certains espaces sont si petits qu’il est impossible de les voir.

Illustrator offre donc une fonction intégrée de détection des espaces. Activez l’outil Sélection, cliquez sur Groupe peinture dynamique. L’icône Détection des espaces est affichée dans la barre Propriétés. Dans la boîte de dialogue qui s’affiche, vous pouvez ajuster les paramètres de la détection des espaces. Lorsque Aperçu est activé, les espaces qui seront fermés, conformément aux paramètres choisis, sont signalés par une marque rouge.

http://static.squarespace.com/static/5176fdb5e4b083b631f31303/51783e16e4b0c91d3145d24f/51783e2ce4b0c91d3145dcd5/1307370722000/14.jpg?format=original

Cliquez sur OK. La fonction Peinture dynamique remplit la zone comme si elle était totalement fermée.

http://static.squarespace.com/static/5176fdb5e4b083b631f31303/51783e16e4b0c91d3145d24f/51783e2ce4b0c91d3145dcd8/1307370806000/15.jpg?format=original

La méthode de conversion manuelle n’est pas aussi élégante que la méthode automatique,que nous venons de voir. Mais elle permet de travailler en détail sur l’image, puisque vous la dessinez intégralement.

Après avoir collé l’image numérisée sur le plan de travail, réglez l’opacité de la couche sur environ 30% et verrouillez cette couche. Créez une nouvelle couche sous la couche numérisée dans la palette de couches et nommez-la Vecteurs.

http://static.squarespace.com/static/5176fdb5e4b083b631f31303/51783e16e4b0c91d3145d24f/51783e2ce4b0c91d3145dcdb/1307370852000/16.jpg?format=original

Vous pouvez maintenant utiliser l’esquisse comme modèle ou guide pour dessiner l’image en utilisant tous les outils Illustrator : Formes, Contours, Crayon, etc. Continuez de travailler dans la couche Vecteurs et votre esquisse-modèle restera visible sur votre image, vous permettant de dessiner dessous. Pour avoir un aperçu plus clair de votre image vectorielle, masquez la couche de l’image numérisée.

http://static.squarespace.com/static/5176fdb5e4b083b631f31303/51783e16e4b0c91d3145d24f/51783e2ce4b0c91d3145dcde/1307370903000/17.jpg?format=original

Ces méthodes vous permettront de créer librement une banque d’images vectorielles à partir d’esquisses et autres dessins à la main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *